Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
correspondant de presse photos et videos

correspondant de presse photos et videos

Articles de presse écrits par Rémy Peignard, photos diverses de paysages de bretagne et d'ailleurs, vidéos, sélection d'articles parus dans des journaux et magazines. Revue de presse.remy.peignard@orange.fr

Les amateurs de bombarde ont un nouveau disque

Baron-Anneix. Une voix rejoint les sonneurs
Jean Baron et Christian Anneix sont un peu les Laurel et Hardy de la musique bretonne : on n’évoque pratiquement jamais l’un sans l’autre... C’est donc ensemble, mais avec le concours de la chanteuse et harpiste Anne Auffret, qu’ils viennent d’enregistrer à Saint-Brieuc leur prochain disque.
Ils ne savent plus très bien où ils en sont, les deux compères : serait-ce le vingtième disque ? En duo (en couple, comme disent les musiciens bretons), ils sont sûrs d’en avoir enregistré au moins quinze. Plus les autres, avec le groupe du pays gallo La Godinette et avec d’autres formations plus éphémères... Jean Baron, le Malouin, talabarder (joueur de bombarde) et Christian Anneix, le Rennais, joueur de biniou, sonnent ensemble depuis 1973. Mais leurs premiers pas (au sens propre pour Jean Baron qui fut d’abord danseur) en musique bretonne remontent à une dizaine d’années plus tôt, quand ils étaient gamins dans leur bagad et leur cercle celtique (groupe de danseurs) respectifs. Depuis, ils ont participé ensemble à 2.500 concerts et festoù-noz. Chanteurs et joueurs de quelques autres instruments (veuze, violon, accordéon), Baron-Anneix ont adopté un vaste répertoire de haute et de basse-Bretagne. Chez eux, pas de querelles de chapelles ni de pré carré de terroir, mais c’est bien dans les chapelles qu’ils ont donné quelques-uns de leurs meilleurs concerts.
Le biniou rejoint la harpe
Depuis quelques jours, le duo enregistre au studio Toot, chez Pierre-Louis Carsin, à Saint-Brieuc.
Anne Auffret, la harpiste et chanteuse costarmoricaine, les y a rejoints. Elle s’écarte à cette occasion de son répertoire favori de cantiques, que sa voix pure met magistralement en valeur. Des complaintes, en français et en breton, dont plusieurs empruntées à l’ouvrage récent du collecteur trégorrois Iffig Troadec, des marches et quelques airs de danse : l’album, baptisé « Berjelenn » (bergère) sera éclectique. « Il s’agit d’une rencontre originale entre le couple biniou-bombarde, la harpe et la voix », explique Jean Baron. Il y a quelques années, le duo avait déjà mené une démarche comparable avec un organiste. Sortie prévisible du disque, chez Keltia Musique, en mai ou juin, « en tout cas, avant l’été ».
Roselyne Veissid

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article