Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
correspondant de presse photos et videos

correspondant de presse photos et videos

Articles de presse écrits par Rémy Peignard, photos diverses de paysages de bretagne et d'ailleurs, vidéos, sélection d'articles parus dans des journaux et magazines. Revue de presse.remy.peignard@orange.fr

Tourisme industriel

En 2007, la brasserie Lancelot mise sur le tourisme

Au Roc-Saint-André, près de Ploërmel, elle aménage ses locaux pour organiser les visites, construit un nouveau bâtiment de 1 500 m2 et travaille sur des boissons sans alcoolet peu sucrées.

L'année prochaine, il faudra compter un nouveau site touristique en Bretagne : la brasserie Lancelot, au Roc-Saint-André, entre Malestroit et Ploërmel. Créée en 1990 et installée depuis 2000 dans un bâtiment du XIXe siècle construit pour l'exploitation du minerai d'étain et d'une faible quantité d'or, à la Mine d'or, la brasserie est ouverte au public du lundi au vendredi. « Cette année, nous avons reçu 10 000 visiteurs », indique Stéphane Kerdodé, responsable de la brasserie. Alors, avec son cogérant Éric Ollive, il compte « développer de façon importante le tourisme industriel » et investit environ 50 000 €.

 

Dès avril 2007, un circuit de visite sera proposé. Les locaux seront aménagés « pour recevoir les gens dans de bonnes conditions », et permettre aux salariés de travailler sereinement. Dans une salle, les visiteurs découvriront un film d'une dizaine de minutes sur l'histoire liée à certaines bières, comme la Bonnet rouge et la révolte des Bretons de 1675 contre le pouvoir royal qui imposait de nouvelles taxes sans l'accord du Parlement de Bretagne, ou sur les champs de blé noir de la Telenn Du, bière brune de la brasserie etc. Un espace dégustation sera créé, à l'intérieur, et à l'extérieur sur une terrasse. Le magasin changera également de visage.

 

Du bois et du bio

 

De même que le site de la brasserie qui va s'agrandir ; la construction d'une plate-forme logistique de 1 500 m2 va démarrer début janvier pour être mise en service en avril 2007. « Cette extension va faciliter le travail de nos clients qui pourront panacher plus aisément leurs chargements », explique Stéphane Kerdodé. Coût de l'opération : 800 000 €. Le bâtiment, en bois, sera construit exclusivement par des entreprises du Pays de Ploërmel et du département. Un moyen pour la brasserie de faire, à sa manière, de l'économie citoyenne. Comme cela se fait avec les agriculteurs bio de la Fédération régionale des agrobiologistes de Bretagne (Frab), qui cultivent de l'orge de brasserie bio. Cela a permis à Lancelot de créer la Morgane, sa première bière bio en 2006. « Chaque année, nous commandons davantage d'orge bio pour remplacer petit à petit tout notre orge par du bio, lance Stéphane Kerdodé. C'est une forme de commerce équitable ouverte à toute brasserie ».

 

Faire du sans sucre au goût sucré

 

Mais la brasserie n'est pas la seule activité de Stéphane Kerdodé. Lancelot appartient à la société Phare Ouest, 29 salariés, fondée en 2002 par Stéphane Kerdodé et son cogérant, Éric Ollive, deux anciens salariés de Lancelot. Phare Ouest a créé Breizh Cola, et la limonade bretonne Morgane. Cette structure du sans alcool « fournit 80 % du marché de la limonade en Bretagne, dans les cafés, hôtels, restaurants », souligne le responsable. Qui veut relever un défi dès 2007 : « Travailler sur des boissons sans alcool (gazeuses et plates) allégées en sucres, tout en gardant le goût sucré ».

 

Cela deviendra, selon lui une nécessité pour les fabricants de sodas : « On le sait, parmi les priorités du gouvernement, il y avait la lutte contre le tabac et l'alcool. C'est fait. Reste la lutte contre l'obésité. On n'attend pas d'être au pied du mur ».

 

Christine BAUCHEREL.

 

La société Phare Ouest présentait un chiffre d'affaires de 2,3 millions d'€ au 31 décembre 2005. « Il est en constante évolution », souligne Stéphane Kerdodé, sans en dire plus. Breizh Cola représente quant à lui, environ 10 % du marché de boisson au cola dans l'Ouest.

 

Ouest-France

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article