Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
correspondant de presse photos et videos

correspondant de presse photos et videos

Articles de presse écrits par Rémy Peignard, photos diverses de paysages de bretagne et d'ailleurs, vidéos, sélection d'articles parus dans des journaux et magazines. Revue de presse.remy.peignard@orange.fr

Un Carentorien dans le Dakar

David Gérard se prépare pour le DépartLe véhicule 4x4 est flambant neuf, il est en préparation à Brives la Gayarde, il partira pour la course Paris Dakar avec à son bord David Gérard et Eric Radet. Le départ de la  29e édition du Rallye Paris-Dakar de l'année 2007 sera donné le 6 janvier prochain à Lisbonne dans la capitale portugaise.

Attention cocktail corsé !

Carte 2007

Des étapes chaque jour différentes, des ruptures de rythmes, des portions rapides alternant avec des passages techniques, de la navigation à haute dose… Il faudra être habile, concentré sur les moindres pièges de la pistes et attentif aux finesses de la navigation, sous peine de perdre beaucoup de temps et d’éergie. Car cette année encore, rejoindre Dakar constituera un authentique exploit. Que l’on soit professionnel ou amateur.

 



 

 

DATE DÉPART ARRIVÉE LIAISON SPÉCIALE LIAISON TOTAL
06/01/07 Lisboa Portimão 115 km 117 km 260 km 492 km
07/01/07 Portimão Málaga 15 km 67 km 425 km 507 km
08/01/07 Nador Er Rachidia 205 km 252 km 192 km 649 km
09/01/07 Er Rachidia Ouarzazate 96 km 405 km 178 km 679 km
10/01/07 Ouarzazate Tan Tan 170 km 325 km 280 km 775 km
11/01/07 Tan Tan Zouérat 414 km 394 km 9 km 817 km
12/01/07 Zouérat Atâr 4 km 542 km 34 km 580 km
13/01/07 Journée de repos à Atâr
14/01/07 Atâr Tichit 35 km 589 km 2 km 626 km
15/01/07 Tichit Néma - 494 km 3 km 497 km
16/01/07 Néma Tombouctou 10 km 516 km 89 km 615 km
17/01/07 Tombouctou Néma 16 km 571 km 11 km 598 km
18/01/07 Néma Kayes 372 km 257 km 117 km 746 km
19/01/07 Kayes Tambacounda 180 km 260 km 18 km 458 km
20/01/07 Tambacounda Dakar 124 km 225 km 227 km 576 km
21/01/07 Grand prix du Lac Rose 36 km 16 km 41 km 93 km
TOTAL 1 792 km 5 030 km 1 886 km 8 708 km

 

Les aspects sportifs

Les vérifications de départ

  • Vérifications techniques et administratives : 3, 4 et 5 janvier
  • Briefing des concurrents : 5 janvier à 19h00 (course) et 20h30 (assistance)

Les spéciales européennes

Les dunes mauritaniennes sont encore loin, mais la thématique du sable est présente dès le départ. Les deux spéciales portugaises, dont une disputée en boucle autour de Portimão, seront entièrement fléchées.

Journée de repos

Le rallye marque une pause à Atâr le 13 janvier.

Deux étapes sans assistance

À l’arrivée des étapes menant à Tichit et à Tombouctou, les véhicules engagés en assistance n’auront pas accès au bivouac. Seule l’entraide entre concurrents y est autorisée. Une attention particulière devra être portée aux machines dans cette portion du rallye, où plus de 2 500 kilomètres seront parcourus avec un seul « arrêt aux stands ».

Un bivouac entre motards

Sur une étape, les motards rallieront un lieu de bivouac différent de celui où sera stationné le reste du rallye, à environ une centaine de kilomètres. Une tente de restauration y sera installée, ainsi qu’un parc de travail où les concurrents pourront intervenir sur leur véhicule avec un matériel minimum mis à leur disposition.

Le Grand Prix du Lac Rose

Les classements du 29e Dakar seront arrêtés le samedi 20 janvier au soir, à l’issue de l’étape Tambacounda – Dakar. La traditionnelle étape du Lac Rose devient un Grand Prix indépendant des autres étapes, disputé dimanche 21 janvier sur un circuit symétrique.

Centro Cultural de Belém - 3-4-5/01

3 et 4 JANVIER 5 JANVIER
Vérifications administratives :
- 1re convocation : 8h00
- Dernière convocation : 19h30

Vérifications techniques :
- Début des vérifications techniques : 8h00
- Fin des vérifications techniques : 23h00
Vérifications administratives :
- 1re convocation : 8h00
- Dernière convocation : 15h00

Vérifications techniques :
- Début des vérifications techniques : 8h00
- Fin des vérifications techniques : 18h30

 

À l’issue des vérifications techniques, les véhicules passent le contrôle final. Tous les véhicules sont ensuite placés en Parc Fermé.

Parcs fermés autos, motos, quads et camions : Praça do Império

Pas de parc fermé « assistance » : à l’issue des vérifications les véhicules d’assistances sont libres. Les assistances sont libres sur toute l’Europe et, à Lisbonne, ils pourront se garer sur le parking de déchargement situé Avenida de Brazilia.

Le 7 janvier 2007, à l'issue de la deuxième spéciale, les concurrents moto et quad seront autorisés à charger leur machine jusqu’au Port de Málaga.

L’histoire commune du Dakar et du Portugal est toute fraîche. Ils semblent pourtant déjà se connaître comme de vieux amis. L’accueil réservé aux concurrents pour la dernière édition a convaincu d’emblée : on y a senti autant de sincérité que d’enthousiasme. La douceur et la saveur de Lisbonne au cœur de l’hiver ont permis à tous d’attaquer le rallye dans les meilleures dispositions. Un maximum de concentration, juste ce qu’il faut de décontraction. Les « visiteurs » qui ambitionnent de ravir la politesse à leurs hôtes sur les premières spéciales sont toutefois prévenus par l’expérience de 2006. Chez eux, les Portugais sont intenables. Sur ces parcours surprenants, le pilotage pur et dur sera à l’honneur.

 

ÉTAPE 1 - 06/01/2007
Lisboa > Portimão

Liaison : 115 km | Spéciale : 117 km | Liaison : 260 kmCarte de l'étape 1
Total : 492 km

Déjà du sable

Première étape, première surprise. Nous ne sommes qu’en Europe, mais nous verrons du sable, sans même aller à la plage. Le début de spéciale promet quelques plantages sans conséquences… juste un avant-goût de l’Afrique. Les techniciens auront ensuite le loisir de grignoter des secondes dans les virages des forêts de pins et de chêne-liège. Pour aller chercher le scratch, les trajectoires se calculeront au millimètre.

 

Carte de l'étape 2

ÉTAPE 2 - 07/01/2007
Portimão > Málaga

Liaison : 15 km | Spéciale : 67 km | Liaison : 425 km
Total : 507 km

Attention, ravins

Le terrain pourrait se prêter à la randonnée sportive ou à une manche de coupe du monde de VTT : bienvenue à la montagne. La piste est sinueuse, le sol plutôt dur. Les pilotes prendront garde à ralentir la cadence au cas où le chemin aurait été copieusement arrosé. En cas de faux mouvement, sur ce tracé « type WRC », la chute peut-être sévère. Mieux vaut jouer la tranquillité. Après la longue liaison jusqu’à Málaga, la nuit de traversée sera profitable pour les organismes.

En rentrant sur le continent africain, le rallye devient raid. Tous les ingrédients qui font la difficulté du Dakar sont présents, dans des quantités déjà honorables. Les concurrents ont encore pour eux leur fraîcheur, mais les moins expérimentés risquent de ne pas la conserver. Les subtilités de navigation peuvent rapidement faire tourner la tête, et une bonne technique de franchissement est déjà indispensable. Petit plus 2007 : une visite sportive de l’Atlas.

 

Carte de l'étape 3

ÉTAPE 3 - 08/01/2007
Nador > Er Rachidia

Liaison : 205 km | Spéciale : 252 km | Liaison : 192 km
Total : 649 km

Tourner la tête

L’entrée en matière est très sérieuse, notamment pour la navigation. Sur la première partie de la spéciale, les changements de navigation sont très nombreux. Il s’agit d’un véritable labyrinthe de pistes. Une fois sorti de ce dédale, les baisses d’attention ne sont toujours pas tolérées. Si les voies rocailleuses paraissent propices à la vitesse, les nombreux oueds à traverser rappelleront les pilotes à la réalité. Prudence.

 

Carte de l'étape 4

ÉTAPE 4 - 09/01/2007
Er Rachidia > Ouarzazate

Liaison : 96 km | Spéciale : 405 km | Liaison : 178 km
Total : 679 km

Horizon dunes

Une première leçon de résistance. La deuxième spéciale marocaine s’étend sur la longueur. Elle est surtout très variée, à l’image du Dakar 2007. L’apprentissage grandeur nature débute ici pour les novices, qui découvriront les dunes et vivront leurs premiers frissons. C’est aussi l’heure de se confronter aux multiples pièges de l’Afrique. La priorité du moment : ne pas s’emballer.
Pour les motards, un bivouac « privatif » est aménagé à une centaine de kilomètres de Ouarzazate. Les véhicules d’assistance sont interdits d’accès au parc de travail, où seuls les concurrents peuvent intervenir sur leurs motos.

 

Carte de l'étape 5

ÉTAPE 5 - 10/01/2007
Ouarzazate > Tan Tan

Liaison : 170 km | Spéciale : 325 km | Liaison : 280 km
Total : 775 km

Les roues dans l'Atlas

Les plus assidus ont pu rallier à trois occasions Ouarzazate à Tan Tan dans les dernières années sur le Dakar. Pour autant, ils n’ont jamais pu emprunter lors d’un rallye raid l’itinéraire proposé en 2007. Sur la spéciale, les pilotes vont goûter à l’Atlas, un régal pour les yeux qui obligera les camions à suivre un tracé légèrement différent, avec moins de kilomètres. En moyenne, le paysage est spectaculaire, lunaire : un mélange de Ventoux et d’Izoard, pour les connaisseurs.

Spécialités nationales : le sable, les cailloux, les dunes. La traversée de la Mauritanie fait office de juge de paix dans la hiérarchie du rallye. Ceux qui s’y présentent en pleine possession de leurs moyens se donnent toutes les chances d’y briller, mais on peut aussi tout y perdre. Royaume des dunes et du hors-piste, le cœur du Sahara est par excellence le lieu où les navigateurs s’expriment.

 

Carte de l'étape 6

ÉTAPE 6 - 11/01/2007
Tan Tan > Zouérat

Liaison : 414 km | Spéciale : 394 km | Liaison : 9 km
Total : 817 km

Naviguer au cap

Voilà l’étape la plus longue du rallye. À la fin de la journée, le compteur de toutes les machines aura enflé de près de mille bornes ! Pour entamer la longue liaison préliminaire qui conduit à la frontière mauritanienne, le lever est extrêmement matinal. Il faudra ensuite se mettre à la navigation au cap et au hors-pistes, autant de techniques à se réapproprier pour les pilotes et copilotes. À ce stade du rallye, un seul conseil : jouer l’économie.

 

Carte de l'étape 7

ÉTAPE 7 - 12/01/2007
Zouérat > Atâr

Liaison : 4 km | Spéciale : 542 km | Liaison : 34 km
Total : 580 km

Garder la forme

Le programme est particulièrement copieux. Sur plus de 600 kilomètres, l’enchaînement de pistes, de hors-pistes et de dunes ne laissera personne indifférent. C’est là que l’on apprend ce qu’une « traversée d’erg » veut dire. C’est aussi là que la hiérarchie peut être radicalement chamboulée. Après six jours de courses, ceux qui n’ont pas réussi à éviter les pépins commencent à ressentir la fatigue. Maintenant, les coups de pompe peuvent coûter cher. La journée de repos sera utile et nécessaire à tous.

 

JOURNÉE DE REPOS - 13/01/2007
Atâr

C’est l’heure des bilans intermédiaires. Beaucoup sont éprouvés, certains sont même déjà rentrés. Si le physique n’est pas trop attaqué, si le véhicule tient toujours en un morceau, tous les espoirs sont permis. Au beau milieu du Sahara, le cadre est idéal pour faire le plein d’énergie et se reconcentrer sur la suite. Il reste 4 201 kilomètres jusqu’à Dakar.

 

Carte de l'étape 8

ÉTAPE 8 - 14/01/2007
Atâr > Tichit

Liaison : 35 km | Spéciale : 589 km | Liaison : 2 km
Total : 626 km

En route vers l’oasis

La spéciale présente plusieurs visages. Le chemin est plutôt balisé, empruntant des pistes caillouteuses en début de parcours, puis les inconditionnels auront droit à une dose de sable au cœur de leur journée. Pour trouver l’oasis, la patience sera la meilleure alliée des pilotes : la piste finale ne cache aucun piège, à condition de garder les yeux bien ouverts. Le panorama qui attend les concurrents le mérite bien. À Tichit, les véhicules d’assistance ne sont pas admis.

 

Carte de l'étape 9

ÉTAPE 9 - 15/01/2007
Tichit > Néma

Liaison : 0 km | Spéciale : 494 km | Liaison : 3 km
Total : 497 km

Chercher la trace

Ce gros morceau de désert peut paraître indigeste. Nous sommes ici sur une des grandes classiques du Dakar, revisitée et améliorée pour l’occasion. Les points de repère sont rarissimes, la parole passe aux navigateurs les plus fins. Pour les moins inspirés, la solution de secours consiste à bien choisir les traces à suivre. Rejoindre Néma en plein jour, c’est déjà une victoire. Car la nuit, les heures comptent double.

Plus les mêmes couleurs, plus les mêmes matières, plus les mêmes exigences. En quittant le Sahara et ses cordons de dunes, la vitesse moyenne connaît une hausse très sensible. Dans la savane, on peut également commencer à ranger les pelles et plaques de désensablage. Mais attention, il y a une nouvelle virée en Mauritanie après avoir vu Tombouctou.

 

Carte de l'étape 10

ÉTAPE 10 - 16/01/2007
Néma > Tombouctou

Liaison : 10 km | Spéciale : 516 km | Liaison : 89 km
Total : 615 km

Retrouvailles

Point de passage régulier dans les années quatre-vingt, Tombouctou n’a plus reçu le Dakar depuis 1999. Pour cette incursion en territoire malien, les pilotes devront faire preuve d’agilité. Le feshfesh, à la fois usant pour la mécanique, les yeux et le moral, fait partie du jeu de cette spéciale. En tête de course, il pourrait y avoir de bons coups à jouer pour les as du volant. À condition de préserver les machines, car les véhicules d’assistance restent à Néma.

 

Carte de l'étape 11

ÉTAPE 11 - 17/01/2007
Tombouctou > Néma

Liaison : 16 km | Spéciale : 571 km | Liaison : 11 km
Total : 598 km

Mauritanie, acte II

Les concurrents auront eu la veille un bon aperçu de ce qui les attend sur cette étape. À ceci près que le retour de cette boucle entre Tombouctou et Néma sera beaucoup plus exigeant que l’aller. Au programme 576 kilomètres de spéciale sur des pistes sablonneuses marquées et très techniques. Attention à cet enchaînement de difficultés que les pilotes ne pourront franchir qu’à vitesse réduite. Une chose est donc sûre : ils seront nombreux à rallier le bivouac à la nuit tombée.

 

Carte de l'étape 12

ÉTAPE 12 - 18/01/2007
Néma > Kayes

Liaison : 372 km | Spéciale : 257 km | Liaison : 117 km
Total : 746 km

Changement de décor

Ceux qui ont l’âme nostalgique peuvent verser une larme : ils ne verront plus de dunes cette année. La spéciale du jour se dispute uniquement sur pistes. Du désert, on passe maintenant à la savane, avec même quelques traversées de forêts. Il est temps de se réaccoutumer au pilotage rapide sur des voies étroites.

 

Le Sénégal, c’est l’euphorie de la délivrance pour les concurrents qui y parviennent. C’est aussi une leçon d’humilité et de patience. La certitude d’avoir passé les principaux obstacles ne doit pas prendre le pas sur la vigilance. En tête de course, les retournements de situation sont encore autorisés. Jusqu’à la fin de la 14e étape, où seront déclarés les vainqueurs dans les différentes catégories. La journée du Lac Rose, elle, sera dédiée à la célébration et au spectacle.

 

Carte de l'étape 13

ÉTAPE 13 - 19/01/2007
Kayes > Tambacounda

Liaison : 180 km | Spéciale : 260 km | Liaison : 18 km
Total : 458 km

Rouler en crabe

Les adeptes de la glisse vont s’en donner à cœur-joie. Sur ces pistes en latérite, l’intérêt de l’exercice réside dans le contrôle des machines. La complicité entre pilotes et navigateurs est aussi un des enjeux du jour. Pour voir Tambacounda, il faudra tout de même penser à ralentir et trouver le rythme juste pour se faufiler entre les baobabs.

 

 

Carte de l'étape 14

ÉTAPE 14 - 20/01/2007
Tambacounda > Dakar

Liaison : 124 km | Spéciale : 225 km | Liaison : 227 km
Total : 576 km

Trouver Dakar !

On a coutume de dire que tout est joué une fois franchie la frontière du Sénégal. C’est mal connaître les possibilités désormais offertes jusqu’au dernier jour de regagner des places au général. Ceux qui ont couru l’avant-dernière étape en 2006 sont conscients des difficultés à s’orienter dans ce guêpier.

 

 

Carte de l'étape 15

ÉTAPE 15 - 21/01/2007
Grand Prix du Lac Rose

Liaison : 36 km | Spéciale : 16 km | Liaison : 41 km
Total : 93 km

Eau salée et champagne

La possibilité d’aller chercher une poignée de secondes, et pourquoi pas de gagner une ou deux places au général, peut encore constituer un ultime défi. Mais l’essentiel est ailleurs. Si chacun a sa chance de devenir le héros du jour pour la dernière épreuve chronométrée, la spéciale du Lac Rose, c’est avant tout la concrétisation de l’aventure débutée à Lisbonne. Les obstacles franchis depuis méritent bien une séance de photos.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article